Dérape de la Francophonie

En cette Journée de la Francophonie, je partage avec vous un vidéo qui est dans la même veine que C’est un amour, sauf que celui-ci vient de l’Ontario et les saxs kitch des années ’80 ont été remplacés par des «Yo! Yo! On est francos!», des «Francoquoi?» et des «C’est cooool».

On peut-tu s’il vous plaît arrêter de pervertir la Francophonie avec des quétaineries aussi insipides? On a d’l’air désespéré!

Oui, le contenu est pertinent, mais si le médium est le message, on est notre propre source d’assimilation.

Ça me rappelle un peu (mais un peu!) ceci.

  • AlexandreDisqus

    Ouin, c’est quétaine. Au moins, les enfants ont l’air de s’amuser. Quand j’avais leur âge je participais à (et je produisais même…) des quétaineries. Mais, comme YouTube n’existait pas, on gardait nos quétaineries pour nous – heureusement!

  • J’ai vomi.

  •  Ça donne envie de devenir unilingue anglophone, ce premier clip.