Lettre ouverte : Écraser pour mieux avancer…

TaGueule existe depuis près de deux semaines déjà. Quel accomplissement! Une première visite sur le site internet impressionne. Il a fallu beaucoup d’effort, d’énergie et de consultation entre confrères et consoeurs pour arriver à un tel succès! Et cela entre francophones, convaincus ou non, de leur identité. L’important c’est qu’on se parle, qu’on se dise comme on est; que ce soit beau ou non.

Sur ce, un lecteur, une lectrice ne peut faire autrement que de remarquer le ton que prend taGueule. Bien sûr il s’agit de partager une critique, une opinion, des faits sur ce que vivent, connaissent et subissent même parfois les Franco-Ontariens. Mais il s’agit aussi et surtout de commenter ces articles. Doit-on toujours le faire de façon négative? On ne doit pas nier l’existence de problèmes flagrants dans nos communautés. Au contraire, il faut se le dire! Mais doit-on toujours employer un ton négatif pour le faire?

Il est possible de présenter les forces, les faiblesses, les manques d’intérêt, les frustrations, les défaites, les cruautés, les manques de compréhension, de justice et ainsi de suite dans un langage respectueux. Les francophones sont-ils arrivés au point où ils doivent écraser tout ce qui leur déplait pour croire qu’ils avancent et qu’ils favorisent le changement? En s’abaissant continuellement on ne se fait aucune faveur. Nous ne sommes pas une race éteinte! La preuve c’est que nous sommes là, que vous êtes là et que vous parlez.

Pour revenir à taGueule, les commentaires devraient être reliés aux articles, non? Alors, pourquoi toujours viser et accuser celui qui n’est pas d’accord avec nous et le traiter de con… au lieu de commenter l’article lu ? Nous avons tous quelque chose de beau en commun: taGueule. Alors, pourquoi ne pas se respecter entre nous et tenter de comprendre le point de vue de l’autre sans l’abaisser. Ça manque de goût et de maturité.

Il est évident que tout n’est pas rose ni positif, mais comme francophones de la race humaine, faisons-nous une faveur et tenons-nous debout, ensemble pour avancer et non reculer.

Et à ceux et celles qui croient que leur séjour dans les écoles francophones ne leur ont pas été favorables et bien vous en prouvez le contraire en faisant partie de l’équipe de taGueule! Faut pas lâcher!

En espérant avoir été directe tout en gardant mon intégrité.

 

Nicole Laforge


Depuis la réception de cette lettre, taGueule a mis en place une Politique de commentaires. Veuillez la consulter ici.

  • Nicole

    J’adore votre politique de commentaires!  

  • AlexandreDisqus

    Merci, Nicole, d’avoir écrit cette lettre. Et merci TaGueule pour votre politique.